Category Archive : Partenaires

Il est temps de s’interroger sur l’efficacité réelle de la publicité dans nos villes et que les annonceurs explorent des alternatives. C’est ce que propose Efraim Clam, fondateur de LittleCorner, pour des publicités au “petit coin”. Il prend exemple de la bataille autour des panneaux d’affichage à Paris et sur la polémique autour des tags éphémères sur les trottoirs de Bordeaux et de Nantes.

Le 5 décembre dernier, suite à une plainte d’ExterionMedia et de Clear Channel, le tribunal administratif de Paris annulait le contrat transitoire qui liait la Mairie de Paris à JCDecaux sur la période 2018–2022. Le tribunal estimait “que la procédure de passation était entachée de diverses irrégularités”.

Résultat depuis le 1er janvier, à Paris, 1 630 panneaux d’affichage se retrouvent sans aucun contenu et de très nombreux annonceurs ne peuvent dérouler les plans de communication qu’ils ont préparé pendant de longs mois. Une situation d’autant plus problématique que la préparation des Jeux Olympiques 2024 est enclenchée et que les campagnes d’affichage des sponsors des Jeux représenteront une part importante des revenus attendus par la ville.

Quelques semaines plus tôt, durant les vacances de Nöel, c’est un décret qui autorise la publicité éphémère sur les trottoirs de trois villes, Nantes, Bordeaux et Lyon, ce qui relança le débat sur la densité publicitaire et la pollution visuelle du paysage urbain.

Jusqu’à présent ces batailles et ces polémiques n’ont globalement pas remis en question le bien fondé de la publicité extérieure en ville. Bien que la grande majorité d’entre nous ne soit pas toujours heureuse de voir des affiches ou des tags au sol dans nos rues, elle pense que c’est un gain financier sérieux pour les municipalités et qu’il doit y avoir une relation proportionnelle entre densité publicitaire du paysage urbain et revenus complémentaires pour les villes.

Cependant, ce n’est pas tout à fait le cas. Dans une ville comme Paris, le marché de l’affichage représente, pour la municipalité, des revenus qui peuvent aller de 30 à 60 millions d’euros par an. C’est beaucoup d’argent dans l’absolu mais une goutte d’eau dans le budget d’environ 8 milliards de la mairie de Paris en 2018.

Et c’est un potentiel financier extrêmement faible par rapport au 300 millions d’euros supplémentaires que la ville va encaisser annuellement via une surveillance renforcée du stationnement.

Par ailleurs, au regard de la faible efficacité publicitaire que génère ce type d’affichage pour les annonceurs il n’y a pas de réel intérêt à le déployer de manière aussi massive dans nos villes.

En effet, le beta de mémorisation de l’affichage publicitaire se situe dans une fourchette très basse comprise entre 4% à 10%. Un élément de preuve parmi d’autres : la réponse de Sébastien, 25 ans dans l’édition du 2 janvier du Parisien. A la question sur la disparition de contenu dans les dispositifs publicitaires de Paris, il répondait : “je ne les regarde jamais donc ça m’est égal”.

Or, des médias situés dans des lieux d’attente comme le cinéma, les aéroports et les toilettes génèrent des béta compris entre 75% et 85% ! On a donc 7 à 20 fois plus de chances de retenir un messages publicitaire en salle d’embarquement, au cinéma ou dans les toilettes, que dans la rue. A quoi bon donc placarder nos rues et nos trottoirs de publicités alors que personne ne les mémorise à ce moment là ? La question demeure.

L’affichage publicitaire est absolument nécessaire pour tout un écosystème, réunissant les annonceurs, la régie, le propriétaire de lieux, le gérant d’infrastructure, et pour l’économie en général. Il s’agit simplement de le déployer là où le couple formé par l’intérêt économique et l’efficacité publicitaire fait sens.

Efraim Clam — Fondateur de LittleCorner

Une femme passe en moyenne 1,04 minutes aux toilettes et un homme 36 secondes. Une publicité de 15 à 30 secondes est 3 fois plus mémorisée qu’une publicité vue 1 seconde. Sur le display par exemple, 70 à 85 % des internautes sont exposés à seulement 1 seconde par campagne.

Le-Mother

LES SEIGNEURS
C’est en vieille ville, un des quartiers les plus animés de Nancy, que l’on trouve sa majesté des nuits nancéiennes ! Eric Villaume s’est associé avec deux amis pour ouvrir, en 2014, ce bar très rock’n’chic ! Pourquoi Les Seigneurs ? Eh bien parce que toute la grande famille royale du rock des années 1960 à 1990 est mise à l’honneur. Des photographies emblématiques de la culture rock tapissent les murs et un piano en léopard trône au milieu des canapés en cuir. L’ambiance est donc très atypique, authentique mais surtout sympathique ! L’endroit, prometteur à ses débuts, fait aujourd’hui partie des lieux de vie incontournables à Nancy. Une tradition s’y est installée : amis musiciens et chanteurs, venez ici pour partager votre art et votre passion. Pour les prix des consommations, pas de quoi arracher les cordes de sa guitare, ils restent franchement très raisonnables. Ce bar sort complètement des sentiers battus du monde de la nuit, qui a parfois du mal à se renouveler. Ici c’est un pari réussi, et vous pouvez être assuré de passer une excellente soirée en compagnie des Rolling Stones, David Bowie, Franck Zappa ou encore Jim Morrisson… Rien que ça !

DISPOSITIF :

Toilettes Mixtes
1 toilette équipé d’un écran format portrait de 19 pouces

Le-Mother

LE BISTROT DU FORUM
Le Bistro du Forum est un bar situé dans le 1er arrondissement de Paris. Le Bistro du Forum, lieu d’afterwork incontournable dans la rue Montmartre vous accueille tous les jours de 10h à 2h! Ce petit bar intimiste et cosy possède beaucoup de charme. Ses tables en bois et ses murs en pierres apparentes donne un aspect très authentique à ce lieu chaleureux. Il dispose aussi d’une terrasse pour pouvoir prendre un verre en terrasse si l’ambiance est trop électrique pour vous à l’intérieur, ou pour profiter des beaux jours. Avec sa pinte de chouffe à 5€, ses belles planches et ses burgers maisons, nul doute que vous passerez un agréable moment en compagnie du gérant, Nabil, qui se fera un plaisir de vous servir avec le sourire.
Vous pourrez privatiser le Bistrot du Forum pour vos événements privés et vos soirées entre amis sur Paris.

DISPOSITIF :

Toilettes Mixtes
1 toilette équipé d’un écran format portrait de 19 pouces

Le-Mother

Joe Allen
Les clients le disent souvent : « Joe Allen est notre New York à Paris ! ». Les murs de brique, ponctués de photographies de scènes mythiques de la vie new-yorkaise ou de stars de cinéma, l’auvent vert, le bar acajou, où chacun se retrouve, transportent au cœur de Manhattan tous ceux qui franchissent la porte du restaurant.

Joe Allen, la plus ancienne brasserie américaine de Paris, a ouvert le 20 janvier 1972. Depuis, il n’a jamais cessé d’être le home de nombreux Parisiens américains ou de Parisiens amoureux de la Big Apple.Le restaurant propose une gastronomie éclectique, typique des brasseries new-yorkaises d’aujourd’hui, ainsi qu’une sélection de vins du mondeet, bien sûr, français.Chaque jour, le chef concocte un nouveau menu où tout est fait maison. Fraîcheur des produits, mélange des saveurs et professionnalisme du service sont nos priorités.Le barman saura vous préparer les meilleurs cocktails « secoués, remués mais jamais mixés ! ».
Il est là pour vous, si vous êtes prêt à vivre de nouvelles expériences !
N’hésitez pas à nous contacter pour vos réservations, toute demande concernant un groupe ou une soirée privée. Avoir Joe Allen dans son carnet d’adresses, c’est le partager avec ses amis !

DISPOSITIF :

Toilettes Hommes
2 toilettes équipés d’un écran format portrait de 19 pouces

Toilettes Femmes
2 toilettes équipés d’un écran format portrait de 19 pouces

Le-Mother

EMPIRE HÔTEL

Ancienne demeure Napoléonienne devenue Boutique-Hôtel, l’Empire Paris profite d’un environnement exceptionnel au cœur de Paris. L’hôtel se trouve à deux pas de ses sites les plus emblématiques : le Musée du Louvre, le Jardin des Tuileries, Le Palais Royal, la Rue Saint-Honoré, Châtelet, le Centre Pompidou, le quartier historique du Marais mais aussi la Seine, le Pont-Neuf, l’île de la Cité et la Cathédrale Notre-Dame de Paris, située à seulement 5 minutes à pied de l’établissement. L’Empire Paris est accessible directement depuis l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, l’aéroport d’Orly et les gares parisiennes. Un emplacement privilégié qui se prête aussi bien aux escapades touristiques qu’aux déplacements professionnels, aux vacances en famille ou à deux.
Les invités de l’Empire Paris profitent de chambres spacieuses et confortables aux allures d’appartements parisiens. Vous bénéficiez également de l’accueil personnalisé d’une équipe à votre écoute et de services haut de gamme qui vous permettront de vous détendre ou de travailler dans des conditions optimales : spa privatif, conciergerie, bar cosy, room service 24h/24, salle de séminaires, Smartphone avec appels et internet illimités à disposition pendant tout le séjour.

DISPOSITIF :

Toilettes Hommes
1 toilette équipé d’un écran format portrait de 19 pouces

Toilettes Femmes
1 toilette équipé d’un écran format portrait de 19 pouces

Ascenseurs
2 ascenseurs équipés d’un écran format portrait de 19 pouces

Le-Mother

DA ZAGARA
Dolce vita modern-genre – Un petit paradis italien qui invite le meilleur de « la botte » à la table des parisiens ! Exquise cantine transalpine du côté de l’avenue de Breteuil, le restaurant Da Zagara fait peau neuve et accueille les palais exigeants du 7ème arrondissement dans un intérieur élégant.
Truffe & autres ravissements – Dans ce temple du bon-vivant, Alessandro Incardona et Dino Sciové affichent une carte goulue et authentique qui change chaque semaine selon le marché. Morceaux choisis d’œuvres d’art à croquer : ravioli aux langoustines ou à la truffe, tagliatelles flambées au homard, rouleaux de bresaola au pecorino puis tiramisu au choco…
Brunch de luxe – Le dimanche, on file s’installer en terrasse pour une perle de brunch aux saveurs ultra-raffinées !

DISPOSITIF :

Toilettes Mixtes
1 toilette équipé d’un écran format portrait de 19 pouces

Le-Mother

LE FLEURUS
Le Fleurus est l’un des rares cafés restaurants perdus au fond du 14e qui propose un peu d’animation le soir venu. Sa déco n’a rien d’exceptionnelle, mais les habitués du quartier et les étudiants de la Cité U voisine s’y retrouvent pour prendre un verre, dîner et fuir leur télévision. Quasiment tous les soirs, on peut donner un bon coup de fourchette dans un steak-pomme de terre en écoutant des groupes live de rock, jazz, folk, chanson française, électro, et surtout musique du monde. Tous les vendredis, la soirée karaoké est un grand rendez-vous du quartier. Des soirées à thème sont organisées (jam session, soirée halloween, etc.). Le Fleurus offre une bouteille de champagne à celui qui fête son anniversaire avec six personnes.

DISPOSITIF :

Toilettes Hommes
1 toilette équipé d’un écran format portrait de 19 pouces

Toilettes Femmes
1 toilette équipé d’un écran format portrait de 19 pouces

Le-Mother

ELICA
L’ELICA, le meilleur de l’Italie sur place ou à emporter.
Boire un cappuccino à toute heure, découvrir une huile d’olives bio ou une bière artisanale (La Brigantessa) qu’on ne trouve pas ailleurs, ou bien encore, déguster l’une des créations culinaires du Chef ou du pizzaiolo : toute est possible dans l’établissement dirigé par Letizia, en lieu et place du restaurant que ses parents ont créé il y a 45ans. Assistée de toute son équipe, passionnée de cuisine, d’Italie et de partage, elle vous accueille dans un antre flambant neuf, avec sa déco chic et cosy, son ambiance vivante et chaleureuse … comme en Italie !

DISPOSITIF :

Toilettes Mixtes
1 toilette équipé d’un écran format portrait de 19 pouces

Le-Mother

45 TOURS
Before, after, before d’after et after de before, à vous de choisir ! Le 45 Tours est un bar parfait pour tout noctambule cherchant son bonheur dans le quartier de Faidherbe. Situé au 45 rue de Montreuil, ce troquet, qui sert aussi des en-cas, ouvre ses portes de 6h du matin à 2h du matin pour vos beaux yeux, qu’ils soient gonflés de sommeil ou injectés de sang. Malgré un happy hour aux prix extrêmement attractifs (pinte à 3,50 €, cocktails à 5 €, verre de vin, shooter et ricard à 2,50 €), l’atmosphère du lieu est résolument portée sur la nuit avec des programmations soignées, tournées essentiellement vers la musique électro &co. Les cocktails y sont alors affichés au prix de 8 €, les pintes à 6 € et il est même possible de commander des pichets (de bière 20 € ou de cocktail 40 €) pour les plus assoiffés.Dans cet espace sombre éclairé çà et là par des néons, tout vous enjoint à rejoindre les armées de zombies qui se trémoussent aux premières heures du jour ou de la nuit.

DISPOSITIF :

Toilettes Mixtes
1 toilette équipé d’un écran format portrait de 19 pouces